• COMMUNIQUE TEKKI

    Mouvement Tekki – Emergence citoyenne

            LE MOUVEMENT TEKKI DENONCE LES VACANCES ET LE MEPRIS DES RENTIERS DU REGIME DE WADE VIS-A-VIS DES POPULATIONS.

     

     

    Abdoulaye WADE, son gouvernement et ceux qu'il a enrichis avec les finances publiques ont choisi le mois d'août pour aller se la couler douce en Europe, loin des moustiques,  laissant les populations dans les inondations, avec les délestages qui ont atteint un niveau de fréquence excessivement élevé. Comment, en ce mois béni de Ramadan, ces dirigeants qui se disent croyants peuvent-ils laisser leurs peuples dans ces difficultés, ne leur concédant même pas une baisse tant soi peu des prix des denrées de grande consommation : riz,  huile, sucre notamment, pour leur faciliter les actes de dévotion.

    Insouciance et mépris, voilà ce que nous retenons. Le PDS et ses affidés ont lamentablement échoué : la preuve la plus éclatante est la faillite de la SENELEC malgré les centaines de milliards injectés dans le secteur d'après les dires du ministre de Wade et les hausses répétées des tarifs de l'électricité. Cette faillite est due aux mauvaises politiques et au business des rentiers du combustible.

    Le Mouvement Tekki avait clairement indiqué que la résolution de la question de l'énergie est la priorité absolue pour l'émergence de ce pays. C'est la raison pour laquelle il s'est opposé aux prétendus projets d'embellissement de la Corniche de Dakar.

    Ces projets inutiles ont contribué à la dégradation des finances publiques et à l'accumulation des arriérés par l'Etat. De surcroît, ils ont été l'occasion de gaspillages énormes de ressources et de surfacturations de travaux. Alors que le km d'autoroute nouvellement construite en Europe avec des normes élevées coûte trois milliards de FCFA, l'ANOCI a le culot d'élargir des routes à cinq milliards le km et en plus d'accumuler des arriérés et se refuse à rendre compte.

    Et pourtant, les solutions existent, il suffit seulement d’arrêter le pillage irresponsable et systématique de nos maigres ressources nationales par la monarchie des WADE.

    Les 205 milliards de l’ANOCI, révélés sur la base de documents officiels par le citoyen LATIF COULIBALY, les 52 milliards tirés du report des élections législatives de 2005, suffisaient largement pour lancer un programme d’assainissement ambitieux et volontariste dans nos villes et campagnes.

    Ledit   programme  permettrait, non seulement de résorber les problèmes récurrents des inondations,  mais  de créer des emplois décents à des milliers de jeunes Sénégalais.

    Mais la bourgeoisie affairiste d’Etat ne trouve rien de mieux que d’orienter cette manne financière vers des secteurs non prioritaires pour s’enrichir et entretenir sa clientèle politique. Comment des bailleurs de fonds, FMI, pays nordiques, Union Européenne, qui font de la bonne gouvernance leur cheval de bataille, peuvent-ils soutenir ce régime de mépris national? Dans ces circonstances, quel sens peut-on donner à un dialogue politique alors que le dialogue citoyen a eu lieu au sein des Assises Nationales? Le Mouvement Tekki demande que l'Inspection d'Etat et la Cour des Comptes se saisissent des dossiers de l'ANOCI, de l'APIX et de la SENELEC.

     

    Wade nous méprise. Mobilisons nous pour chasser son régime du pouvoir et lancer les programmes d'électrification et d'assainissement créateurs d'emplois avec le Mouvement Tekki et les forces émergentes qui repoussent le clientélisme.

     

                                                                                               Dakar le 26 Aout 2009

                                                                                               Le Bureau Citoyen National


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :